BIENVENUE A LA VIE VU LINH

La Vie Vu Linh est un projet d’éco-lodge dédié au développement communautaire durable basé sur une activité touristique éco-responsable à travers ses sous projets éducatifs, de préservation écologique et culturelle.

.

Le tourisme, au Viêt Nam comme partout ailleurs, entraine souvent des effets négatifs souvent peu mis en lumière. Durables, équitables, responsables ou éthiques, nombreuses sont les alternatives au modèle courant tentant de diminuer les effets néfastes. C’est dans l’optique d’espérer contribuer à changer sur le long terme cet état de fait que le projet La Vie Vu Linh est né.

Le projet vise à participer au développement de la Province de Yên Bái (à 2 h 30 min au Nord de Hanoi) et à la préservation de l’identité culturelle de la Communauté des « Dao Quan Trang », nombreux dans la région.

Le projet a été initié avec le soutien de Mr Thương et Madame Nht, un couple de notables de la Communauté des Dao Quan Trang et la contribution technique et financière de 2 Français d’origine vietnamienne.

.

Localisé à environ 170 km au Nord-Ouest de Hanoi, dans la province de Yen Bai, La Vie Vu Linh est un lieu pouvant accueillir des touristes à la recherche d’une expérience hors du commun. Situé sur la rive Est du lac Thac Ba, le plus grand lac du Nord Viêt Nam, LaVieVuLinh est basé dans le village Ngoi Tu de l’ethnie Dao Quan Trang.

Avec près de 470 000 personnes, la minorité ethnique Dao est la neuvième en termes de population parmi les 54 groupes ethniques qui vivent au Vietnam.
L’éco-lodge, construit selon les
techniques traditionnelles, se fond parmi les autres maisons du village de Ngoi Tu, et est donc étroitement lié à la vie culturelle de la région, influencé par son rythme. Le projet a été développé dès le départ avec le souci de concilier développement commercial avec les locaux et préservation de leur culture et protection de l’environnement.

.

Une école a été construite dès le début avec pour objectif de permettre à notre personnel, majoritairement recruté parmi les habitants de la région, d’acquérir un nouveau savoir-faire afin de diversifier leurs opportunités professionnelles. Ont été enseignés entre autres des cours d’anglais et de français, ainsi que quelques rudiments de base en management et dans les métiers de l’hôtellerie/restauration.

.

Un projet pilote en agroforesterie fruitière a ensuite été développé afin de favoriser l’adoption par les locaux d’une forme d’exploitation agricole plus diversifiée et moins polluante que les monocultures existantes (manioc, eucalyptus…). Le projet vise, en bénéficiant des interactions naturelles entre espèces, à minimiser l’utilisation de pesticides.

L’eco-lodge a été construit de manière à viser une consommation maîtrisée en énergie (système de ventilation naturel, dans la mesrure du possible sans climatisation), en recyclant les déchets organiques à travers la production de biogaz (servant à alimenter la cuisine), et en traitant les eaux usées par la technique de phyto-épuration. Un projet de fabrication sur site de kits combinés «  biogaz/phyto-epuration » cherche à convaincre les populations locales à adopter un mode de vie plus soucieux de l’environnement par l’utilisation de ces technologies nouvelles , tout en rappelant aux touristes le que le respect de l’environnement doit être la règle ici comme dans les villes.

La préservation de la culture locale et les échanges inter-culturels s’effectuent au quotidien à travers la résolution de problèmes de la vie commune avec les apprentis issus des villages alentour mais aussi par l’organisation d’événements socioculturels dont le « clou » est le Festival Interculturel annuel à l’occasion de l’anniversaire de la création de La Vie Vu Linh. Mettant tout particulièrement en scène la culture, les traditions et les arts propres à l’ethnie Dao Quan Trang, l’évènement offre aux visiteurs participant l’occasion unique de se mélanger avec les locaux et d’échanger directement de façon simple et authentique.

Vous désirez plus d'information ?

En savoir plus sur LaVieVuLinh